Retour sur notre weekend à Solidays!

Nous étions à Solidays le mois dernier et la line up annoncée à fait vibrer l’hippodrome de Longchamp durant les trois jours! Retour sur la 19ème édition du festival placée sous le signe du « Printemps solidaire ». Cette campagne de mobilisation pour la solidarité internationale et l’aide publique au développement a pour but de faire tenir promesse à notre gouvernement, d’allouer 0,7% de la richesse de la France au développement des pays les plus pauvres. Les festivaliers ont été invité à signer « L’appel de printemps solidaire » durant tout le weekend, ce qu’ils ont massivement fait! Vous pouvez retrouvez et signer l’appel au président sur https://www.printemps-solidaire.fr/

« Pour ceux qui n’en ont pas encore fait l’expérience – je parle ici d’un temps que les moins de 20 ans devraient tous connaitre puisque nous en sommes à la dix-neuvième édition – il s’agit d’un moment de partage comme on aimerait en voir plus souvent. De la bonne musique en toile de fond, une atmosphère de joyeuse kermesse et des militants d’associations qui viennent témoigner de leur mise en pratique au quotidien d’un des plus beau mot de la langue française : la solidarité. » Ce sont les mots d’Antoine de Caunes, président d’honneur de Solidarité Sida, qui résument parfaitement l’ambiance générale dans laquelle nous nous sommes immergé durant le festival.

Comme tous les ans l’ambiance est fédératrice, les festivaliers participatifs et avec cet état d’esprit d’échange et de partage. Les artistes présents, ont également offert de belles interactions pendant les concerts et des synergies propres à Solidays. Ces trois jours ont été ponctués par des expositions, des animations divertissantes et participatives comme la COLOR PARTY et par diverses conférences afin de prévenir, informer et ouvrir le débat avec les spectateurs.

Cette année le village associatif était mis en avant de par son emplacement et sa configuration. Les festivaliers ont été sensibilisés à de multiples causes (immigration, précarité, handicap, discriminations ….). Tous les bénévoles ont été remarquablement dévoués et disponibles pour informer le public. L’approche est ludique et nous avons été invités à participer à des jeux et des initiations afin de comprendre les projets de chaque entités.

Musicalement nous avons pu profiter de cette programmation éclectique qui nous permet de faire de belles découvertes lives. The Prodigy, Vald et Killason ont envoyés des concerts puissants emportant avec eux le public qui aurait bien continuer à s’ambiancer plus longuement. La Femme, Birdy Nam Nam, Ibrahim Maalouf ou encore Lanomalie de -M- ont été encensé par un public se retrouvant face à des artistes à la qualité scénique irréprochable. Bien d’autres temps forts ont eu lieu, notamment avec les concerts de A-WA, House Of Pain, Electro Deluxe, Batuk, Malaa ou encore Flatbush Zombies. Coup de cœur live pour Lucille Crew!! Un groupe particulièrement généreux et explosif sur scène, si vous ne connaissez pas c’est à découvrir d’urgence!

Qui mieux que les festivaliers pour parler de leur expérience à Solidays?
Sarah et Selim nous font un retour sur cet évènement, qui l’année prochaine fêtera ses 20 ans et promet d’ores et déjà un rendez vous de qualité pour l’occasion.

Sarah Jane , 29 ans, chanteuse-compositrice- vocaliste et architecte, Haiti & Bordeaux.
C’est mon tout premier festival Solidays, malheureusement je ne suis restée qu’un jour!  Invitée par la chanteuse, Gal de Paz, je suis donc venue particulièrement pour le groupe Lucille Crew.
J’ai eu l’opportunité de faire de très belles découvertes, les groupes The No-Face et Rocky m’ont agréablement bien marquée! Toute l’expérience a été des plus intéressante, j’ai fait des rencontres musicales très plaisantes.
The No Face, Rocky et Lucille Crew sont les groupes qui m’ont le plus marquée de par leurs présences scénique, leurs mélodies, leurs musique, leurs énergies et la composition de leurs formations musicales.
Les moments forts c’était surtout de vibrer sur la même fréquence qu’eux et ressentir les frissons qui m’ont parcourue, tant ces morceaux m’ont touchée! Lucille Crew est pour moi l’une des meilleures performances. Je me suis beaucoup amusée.

C’est bien de sensibiliser un public sur des thèmes graves et importants qui affectent nos vies comme le Sida, autour de festivals et d’activités artistiques.
L’expo du « Patchwork des Noms » m’a fait beaucoup d’effet, car je viens d’un pays, Haiti, où la majorité de la population est constituée de jeunes et où les normes sociales n’encouragent pas la liberté d’expression.
J’ai été profondément touchée parce que les conséquences sont vraiment lourdes à porter. Solidays est un exemple à suivre pour le reste du monde. C’est un festival que je serai ravie de refaire! Et qui sait, peut-être que l’an prochain je ferai partie du line up!

Sélim, 26 ans, étudiant, Paris.

C’est la 5ème fois que je viens et je suis resté pour les 3 jours. J’ai des artistes que j’aime dans la programmation mais je viens surtout aux Solidays pour être surpris! Le dj set d’Acid arab et le concert de Killason sont vraiment mes deux moment préférés #tuerie! Organisation au top je vais revenir c’est sur!

 

Randonneuse urbaine.
Un partage = un bisou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For spam filtering purposes, please copy the number 1989 to the field below: